Recettes traditionnelles

Le guide ultime du diaporama Nachos

Le guide ultime du diaporama Nachos


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Nachos irlandais

Bien que ce plat de nachos puisse sembler aller à l'encontre de tous les bons conseils que nous avons donnés sur la fabrication de nachos, ce n'est pas sans mérite – à part l'esthétique, c'est carrément délicieux. D'ailleurs, qui peut résister aux gaufres frites ?

Cliquez ici pour voir la recette des nachos irlandais.

Nachos « sains » à 12 couches

Arthur Bovino

Chips : quelle couleur ?

iStockphoto/Thinkstock

Braccia préfère les croustilles de maïs blanc aux tortillas bleues ou jaunes, car la semoule de maïs blanche peut être moulue plus finement, ce qui donne des croustilles plus fines avec un croquant plus délicat, ce qui rendra l'expérience culinaire plus agréable en termes de texture. Acheter en magasin est très bien car il y a tellement de bonnes marques là-bas, dit-elle.

Chips : au four ou frites ?

iStockphoto/Thinkstock

Et les chips au four ? Eh bien, le jury est sur celui-ci. Bien que cela puisse constituer un plat de nachos plus sain, Braccia dit que d'après son expérience, certaines marques ont le goût du papier parchemin. Si vous trouvez une chips tortilla cuite au four que vous aimez, allez-y et utilisez-la - assurez-vous simplement de choisir un fromage savoureux de haute qualité qui le compensera, car l'huile contient des molécules de saveur qui aident à lier le plat.

Chips : salées ou non salées ?

Si vous utilisez des chips du commerce, choisissez du salé, c'est sûr. Ce vieux mantra culinaire s'applique toujours - saison, saison, saison. Si vous faites frire vos propres frites, assurez-vous de saler les frites dès qu'elles sortent de l'huile de friture, sinon le sel rebondira juste sur la frite.

Fromage : pourquoi le pré-râpé est mauvais

Hemera/Thinkstock

Si vous êtes pressé et qu'une envie soudaine et incontrôlable d'une assiette de nachos s'installe, vous pourriez être tenté d'utiliser du fromage pré-râpé. Mais Braccia constate que les fabricants ne commencent souvent pas avec le fromage de la meilleure qualité lorsqu'il s'agit de pré-râpé, c'est pourquoi il n'y a souvent pas beaucoup de saveur (le cas échéant).

Fromage : Meilleur choix

Zoonar/Thinkstock

Au lieu de cela, commencez par un bloc de cheddar blanc fort, qui a généralement un peu plus de mordant que le jaune. Si vous utilisez des chips tortilla de maïs blanc, c'est aussi plus agréable d'un point de vue esthétique, si vous vous souciez de ce genre de chose. Mais ce qu'il faut retenir, c'est : n'utilisez pas de fromage pré-râpé, et quoi que vous utilisiez, commencez par quelque chose de haute qualité.

Salsa

iStockphoto/Thinkstock

Rien ne vaut la salsa maison et ce n'est vraiment pas si difficile à faire, mais Braccia dit que si vous devez absolument utiliser des salsas achetées en magasin, optez pour les salsas dans les contenants en plastique de la section réfrigérée plutôt que celles en pot dans l'allée des condiments. Ils auront un goût plus frais, auront une texture supérieure (les versions en pot ont souvent la consistance de la sauce tomate), auront plus de saveur et contiendront probablement moins de conservateurs. Le rôti au feu est également une belle touche.

Haricots : en conserve ou séchés

iStockphoto/Thinkstock

Braccia préfère les haricots secs principalement à cause de sa texture. Les haricots en conserve ont souvent une texture farineuse et visqueuse, dit Braccia, tandis que les haricots secs ont encore un peu de mordant.

Haricots : coupez le gaz

iStockphoto/Thinkstock

Lors de l'utilisation de haricots secs, Braccia dit de les faire tremper pendant la nuit dans beaucoup d'eau, ce qui aide à réduire toute viscosité et aide également à réduire le ballonnement - un problème que beaucoup de gens ont souvent avec les haricots.

Haricots : la meilleure façon de cuisiner

Jupiterimages/Thinkstock

Pour cuire les haricots, Braccia dit de les faire bouillir dans de l'eau salée ou du bouillon de légumes jusqu'à ce qu'ils soient tendres. À la fin du processus de cuisson, elle ajoute une touche de vinaigre balsamique, ce qui aide également à réduire la sensation de farine, dit-elle.

Moi à

Hemera/Thinkstock

Braccia est un fan de poulet, mais quelle que soit la viande que vous utilisez, vous devrez la cuisiner séparément, bien sûr. Lorsqu'il s'agit de poitrine de poulet en particulier, Braccia dit que le râpé à la main est la voie à suivre. C'est parce que si vous le coupez avec un couteau, dit-elle, vous finirez probablement par le couper à travers le grain, et ce n'est pas génial du point de vue de la texture, car ce sera la dernière chose à se décomposer dans votre bouche lorsque vous croquer dans le nacho.

Construire le Nacho : bouchées

Jupiterimages/Thinkstock

Si vous recherchez des nachos qui sont des portions individuelles de la taille d'une bouchée, Braccia dit que la dernière chose que vous voulez faire est de tout jeter dans une casserole en un tas de plusieurs couches. Vous vous retrouverez avec de la bouillie, dit-elle. (Si c'est ce que vous cherchez, cependant – les nachos sont destinés à être mangés avec une cuillère plutôt qu'avec vos mains – allez-y. La police des nachos ne va pas vous arrêter.)

Construire le Nacho : Aérer

iStockphoto/Thinkstock

Braccia dit de préchauffer d'abord le four à 450 degrés - et si vous avez un four à convection, utilisez-le, car l'air circulant ne fera qu'aider les chips à rester bien sèches pendant la cuisson. Disposez-les en une seule couche sur une plaque à pâtisserie, en veillant à ce qu'ils aient de l'espace les uns par rapport aux autres, un peu comme lors de la cuisson de biscuits. Encore une fois, cela aide à favoriser la circulation de l'air et empêche les nachos de devenir détrempés.

Construire le Nacho : le fromage comme "colle"

iStockphoto/Thinkstock

Si vous ne faites que du fromage, râpez-le, saupoudrez-le et vous êtes libre à la maison. Si vous faites plusieurs couches, elle aime commencer avec environ la moitié du fromage, suivi des haricots, de la salsa, des jalapeños tranchés et de tout autre ingrédient que vous utilisez, suivi du reste du fromage. De cette façon, le fromage agit comme une "colle" qui aide à ancrer tous les ingrédients à la puce, les empêchant de glisser lorsque vous prenez une bouchée.

Construire le Nacho: Conseils de séparation

iStockphoto/Thinkstock

Si vous utilisez de la salsa, vous pouvez en mettre un peu sur la puce avant de la mettre au four, mais assurez-vous de bien la sécher en la laissant d'abord égoutter dans une passoire.

Mais surtout, résistez à l'envie d'empiler trop de choses sur chaque jeton – personne ne veut jouer à Jenga avec ses nachos.

Creusez !

Enfin, il est temps de servir. Braccia le fait simplement avec un accompagnement de salsa et de guacamole, mais n'hésitez pas à expérimenter.

Nachos de la Casa

Ce sont les nachos parfaits pour tous ceux qui aiment avoir toutes les cloches et les sifflets - haricots, salsa, sauce ranchera, fromage Monterey Jack, crème, guacamole, jalapeños marinés, queso fresco et coriandre.

Cliquez ici pour voir la recette des Nachos de la Casa.


Comment faire des nachos parfaits : un guide d'assemblage

Les nachos sont la nourriture ultime qui incite à la joie. Ils constituent l'ensemble complet : croustilles de tortilla croustillantes, fromage fondu gluant et garnitures avec un peu de mordant, le tout équilibré avec des facteurs crémeux et frais comme la crème sure et le guacamole (et, puisque nous faisons des nachos à la maison, ce n'est pas extra) .

Selon le temps, l'apéritif bien-aimé est originaire d'une ville du nord du Mexique au début des années 1940. Un groupe d'épouses de l'armée des États-Unis s'est arrêté dans un souper-club pour découvrir qu'il était fermé pour la soirée, mais le maître d'hôtel, Ignacio Anaya, a repris courage. Il a préparé une assiette de chips tortilla, de fromage râpé et de jalapeños, et les a cuits au four pendant quelques minutes. Anaya a nommé le plat d'après son surnom, Nacho.

Depuis leur création, les nachos se sont avérés infiniment polyvalents et satisfaisants car ils se sont répandus à travers le Texas et au-delà. Bien qu'il s'agisse d'un plat relativement simple, les nachos peuvent être difficiles à exécuter à la maison qui ne s'est pas retrouvé au moins une fois avec un étrange amalgame de chips brûlées et de fromage non fondu ?

Pour vous aider à tirer le meilleur parti de vos croustilles et garnitures tortilla, nous avons discuté avec deux experts qui ont décrit les choses à faire et à ne pas faire dans la fabrication de nachos.

À faire : utilisez des croustilles tortilla rondes.

Si faire frire vos propres chips tortilla vous apporte de la joie, alors allez-y. Mais ne vous sentez pas obligé de le faire lorsque vous préparez des nachos, un plat qui a été inventé pour être un repas facile. « J’ai l’impression que ce serait fou de se dire : ‘Oh, ça vaut le coup à la maison de faire le plein d’huile.’ Alors oui. Je dirais d'utiliser des produits achetés en magasin », a déclaré Rebecca Barron, chef chez Slick's, un bar à hamburgers à Chattanooga, Tennessee.

Selon Andrés Figueroa, le chef de la maison de la marque de tortillas sans céréales Siete Foods, les croustilles rondes sont idéales pour la fabrication de nachos. « Les puces rondes ont plus d'intégrité structurelle que les triangles. Donc, si vous chargez vraiment des nachos et que vous y mettez de la viande, d'autres garnitures et autres, il est très facile de simplement s'enliser dans le triangle et de casser un coin. Les cartouches résistent donc très bien et sont généralement un peu plus robustes », a déclaré Figueroa au HuffPost.

À faire : étalez vos chips sur une plaque à pâtisserie.

Une montagne de nachos met l'eau à la bouche, mais c'est aussi une recette pour un désastre, laissant trop de frites déshabillées et des garnitures inégalement réparties. Étalez ces chips sur une plaque à pâtisserie, a conseillé Barron. « De cette façon, vous obtenez des garnitures sur chaque puce. C'est comme faire des centaines de petites pizzas », a-t-elle déclaré.

À ne pas faire : utilisez du fromage difficile.

Quand il s'agit de fromage, le classique est le meilleur. "Il est tentant d'essayer quelque chose de différent et d'obtenir quelque chose d'un peu plus intéressant, mais je pense que les classiques sont les classiques pour une raison et ils offrent saveur et nostalgie", a déclaré Figueroa. « Il est donc difficile de se tromper avec un cheddar doux. » Il y a un argument à faire valoir pour râper votre propre fromage (fusion plus uniforme, potentiellement moins d'additifs), mais si vous avez un sac de fromage râpé sous la main, c'est tout à fait correct de l'utiliser.

À faire : utilisez des protéines, y compris les restes !

Presque toutes les protéines peuvent nacho. Figueroa vit au Texas, où la fajita ou la carne asada est une garniture populaire pour les nachos. «Mais le bœuf haché avec assaisonnement pour tacos est aussi très bon. C'est la beauté des nachos, c'est qu'il est difficile de se tromper lorsque vous avez une bonne base de départ de haricots, de fromage et de bonnes frites qui peuvent tout rassembler », a déclaré Figueroa.

Barron adore utiliser la poitrine, mais suggère de commencer par mélanger la viande dans une sauce tout en la chauffant. La sauce empêche la viande de se dessécher, et il est essentiel de chauffer la viande avant de la placer sur les nachos, car "vous ne voulez pas que vos frites deviennent détrempées en attendant que la viande se réchauffe dans le four", a-t-elle déclaré.

À faire : faites attention à la façon dont vous superposez.

Si vous utilisez du fromage râpé au lieu de la sauce au fromage, saupoudrez une à deux couches de ce fromage râpé sur les chips. Si vous utilisez de la viande (ou un substitut de viande) et des haricots frits, ils doivent être réchauffés et continuer avant de mettre les nachos au four. La trempette au fromage, également réchauffée, se poursuit à la sortie du four des nachos, suivie des garnitures destinées à être dégustées froides.

À ne pas faire : préparez-les au micro-ondes.

Ne vous embêtez même pas à faire des nachos au micro-ondes, a déclaré Barron. "Si vous mettez vos chips au micro-ondes, elles seraient un peu moelleuses", a-t-elle déclaré. Si le micro-ondes est tout ce pour quoi vous avez de l'énergie, faites un compromis en réchauffant du queso en pot pour des nachos à la salle de cinéma.

À faire : Faites griller les nachos… avec précaution.

En supposant que vous ayez réchauffé vos garnitures les plus denses, Barron a suggéré de mettre vos nachos sur une grille basse dans le four réglé à basse température. Les poulets de chair peuvent brûler votre nourriture très rapidement si vous ne faites pas attention, alors gardez un œil sur vos nachos et prévoyez de les tirer entre 30 secondes et une minute.

Si vous n'êtes pas à l'aise avec le gril, mettez le four à 350 degrés Fahrenheit et faites cuire les nachos pendant environ cinq à sept minutes, ou jusqu'à ce que le fromage soit fondu.

À faire : n'oubliez pas les touches finales !

C'est bien si vous voulez garder la crème sure et le guacamole à côté (la plupart des gens ne les aiment pas après qu'ils aient été réchauffés par la chaleur des autres ingrédients), mais ne sautez pas les garnitures qui donnent à vos nachos un aspect boost acide, comme les jalapeños marinés. « J'aime une salsa fraîche. C'est quelque chose avec beaucoup de jus de citron vert pour aller à l'encontre de la richesse des nachos », a déclaré Figueroa.

Enfin, c'est bien de s'amuser avec vos nachos. Si vous êtes un fan de ranch, allez-y et ajoutez-y une bruine saine. Avez-vous utilisé du poulet effiloché? Et si vous rajoutiez un peu de zeste avec de la sauce Buffalo ? Points bonus pour ajouter un attrait visuel (et de la fraîcheur) avec une pincée de coriandre hachée.


Comment faire des nachos parfaits : un guide d'assemblage

Les nachos sont la nourriture ultime qui incite à la joie. Ils constituent l'ensemble complet : croustilles de tortilla croustillantes, fromage fondu gluant et garnitures avec un peu de mordant, le tout équilibré avec des facteurs crémeux et frais comme la crème sure et le guacamole (et, puisque nous faisons des nachos à la maison, ce n'est pas extra) .

Selon le temps, l'apéritif bien-aimé est originaire d'une ville du nord du Mexique au début des années 1940. Un groupe d'épouses de l'armée des États-Unis s'est arrêté dans un souper-club pour découvrir qu'il était fermé pour la soirée, mais le maître d'hôtel, Ignacio Anaya, a repris courage. Il assembla une assiette de chips tortilla, de fromage râpé et de jalapeños, et les fit cuire au four pendant quelques minutes. Anaya a nommé le plat d'après son surnom, Nacho.

Depuis leur création, les nachos se sont avérés infiniment polyvalents et satisfaisants car ils se sont répandus à travers le Texas et au-delà. Bien qu'il s'agisse d'un plat relativement simple, les nachos peuvent être difficiles à exécuter à la maison qui ne s'est pas retrouvé au moins une fois avec un étrange amalgame de chips brûlées et de fromage non fondu ?

Pour vous aider à tirer le meilleur parti de vos croustilles et garnitures tortilla, nous avons discuté avec deux experts qui ont expliqué les choses à faire et à ne pas faire dans la fabrication de nachos.

À faire : utilisez des croustilles tortilla rondes.

Si faire frire vos propres chips tortilla vous apporte de la joie, alors allez-y. Mais ne vous sentez pas obligé de le faire lorsque vous préparez des nachos, un plat qui a été inventé pour être un repas facile. « J’ai l’impression que ce serait fou de se dire : ‘Oh, ça vaut le coup à la maison de faire le plein d’huile.’ Alors oui. Je dirais d'utiliser des produits achetés en magasin », a déclaré Rebecca Barron, chef chez Slick's, un bar à hamburgers à Chattanooga, Tennessee.

Selon Andrés Figueroa, le chef de la maison de la marque de tortillas sans céréales Siete Foods, les croustilles rondes sont idéales pour la fabrication de nachos. « Les puces rondes ont plus d'intégrité structurelle que les triangles. Donc, si vous chargez vraiment des nachos et que vous y mettez de la viande, d'autres garnitures et autres, il est très facile de simplement s'enliser dans le triangle et de casser un coin. Les cartouches résistent donc très bien et sont généralement un peu plus robustes », a déclaré Figueroa au HuffPost.

À faire : étalez vos chips sur une plaque à pâtisserie.

Une montagne de nachos met l'eau à la bouche, mais c'est aussi une recette pour un désastre, laissant trop de frites déshabillées et des garnitures inégalement réparties. Étalez ces chips sur une plaque à pâtisserie, a conseillé Barron. « De cette façon, vous obtenez des garnitures sur chaque puce. C'est comme faire des centaines de petites pizzas », a-t-elle déclaré.

À ne pas faire : utilisez du fromage difficile.

Quand il s'agit de fromage, le classique est le meilleur. "Il est tentant d'essayer quelque chose de différent et d'obtenir quelque chose d'un peu plus intéressant, mais je pense que les classiques sont les classiques pour une raison et ils offrent saveur et nostalgie", a déclaré Figueroa. « Il est donc difficile de se tromper avec un cheddar doux. » Il y a un argument à faire valoir pour râper votre propre fromage (fusion plus uniforme, potentiellement moins d'additifs), mais si vous avez un sac de fromage râpé sous la main, c'est tout à fait correct de l'utiliser.

À faire : utilisez des protéines, y compris les restes !

Presque toutes les protéines peuvent nacho. Figueroa vit au Texas, où la fajita ou la carne asada est une garniture populaire pour les nachos. «Mais le bœuf haché avec assaisonnement pour tacos est également très bon. C'est la beauté des nachos, c'est qu'il est difficile de se tromper lorsque vous avez une bonne base de départ de haricots, de fromage et de bonnes frites qui peuvent tout rassembler », a déclaré Figueroa.

Barron adore utiliser la poitrine, mais suggère de commencer par mélanger la viande dans une sauce tout en la chauffant. La sauce empêche la viande de se dessécher, et il est essentiel de chauffer la viande avant de la placer sur les nachos, car "vous ne voulez pas que vos frites deviennent détrempées en attendant que la viande se réchauffe dans le four", a-t-elle déclaré.

À faire : faites attention à la façon dont vous superposez.

Si vous utilisez du fromage râpé au lieu de la sauce au fromage, saupoudrez une à deux couches de ce fromage râpé sur les chips. Si vous utilisez de la viande (ou un substitut de viande) et des haricots frits, ils doivent être réchauffés et continuer avant de mettre les nachos au four. La trempette au fromage, également réchauffée, se poursuit à la sortie du four des nachos, suivie des garnitures destinées à être dégustées froides.

À ne pas faire : préparez-les au micro-ondes.

Ne vous embêtez même pas à faire des nachos au micro-ondes, a déclaré Barron. "Si vous mettez vos chips au micro-ondes, elles seraient un peu moelleuses", a-t-elle déclaré. Si le micro-ondes est tout ce pour quoi vous avez de l'énergie, faites un compromis en réchauffant du queso en pot pour des nachos à la salle de cinéma.

À faire : Faites griller les nachos… avec précaution.

En supposant que vous ayez réchauffé vos garnitures les plus denses, Barron a suggéré de mettre vos nachos sur une grille basse dans le four réglé à basse température. Les poulets de chair peuvent brûler votre nourriture très rapidement si vous ne faites pas attention, alors gardez un œil sur vos nachos et prévoyez de les tirer entre 30 secondes et une minute.

Si vous n'êtes pas à l'aise avec le gril, mettez le four à 350 degrés Fahrenheit et faites cuire les nachos pendant environ cinq à sept minutes, ou jusqu'à ce que le fromage soit fondu.

À faire : n'oubliez pas les touches finales !

C'est bien si vous voulez garder la crème sure et le guacamole à côté (la plupart des gens ne les aiment pas après qu'ils aient été réchauffés par la chaleur des autres ingrédients), mais ne sautez pas les garnitures qui donnent à vos nachos un aspect boost acide, comme les jalapeños marinés. « J'aime une salsa fraîche. C'est quelque chose avec beaucoup de jus de citron vert pour aller à l'encontre de la richesse des nachos », a déclaré Figueroa.

Enfin, c'est bien de s'amuser avec vos nachos. Si vous êtes un fan de ranch, allez-y et ajoutez-y une bruine saine. Avez-vous utilisé du poulet effiloché? Et si vous rajoutiez un peu de zeste avec de la sauce Buffalo ? Points bonus pour ajouter un attrait visuel (et de la fraîcheur) avec une pincée de coriandre hachée.


Comment faire des nachos parfaits : un guide d'assemblage

Les nachos sont la nourriture ultime qui incite à la joie. Ils constituent l'ensemble complet : croustilles de tortilla croustillantes, fromage fondu gluant et garnitures avec un peu de mordant, le tout équilibré avec des facteurs crémeux et frais comme la crème sure et le guacamole (et, puisque nous faisons des nachos à la maison, ce n'est pas extra) .

Selon le temps, l'apéritif bien-aimé est originaire d'une ville du nord du Mexique au début des années 1940. Un groupe d'épouses de l'armée des États-Unis s'est arrêté dans un souper-club pour découvrir qu'il était fermé pour la soirée, mais le maître d'hôtel, Ignacio Anaya, a repris courage. Il a préparé une assiette de chips tortilla, de fromage râpé et de jalapeños, et les a cuits au four pendant quelques minutes. Anaya a nommé le plat d'après son surnom, Nacho.

Depuis leur création, les nachos se sont avérés infiniment polyvalents et satisfaisants car ils se sont répandus à travers le Texas et au-delà. Bien qu'il s'agisse d'un plat relativement simple, les nachos peuvent être difficiles à exécuter à la maison qui ne s'est pas retrouvé au moins une fois avec un étrange amalgame de chips brûlées et de fromage non fondu ?

Pour vous aider à tirer le meilleur parti de vos croustilles et garnitures tortilla, nous avons discuté avec deux experts qui ont expliqué les choses à faire et à ne pas faire dans la fabrication de nachos.

À faire : utilisez des croustilles tortilla rondes.

Si faire frire vos propres chips tortilla vous apporte de la joie, alors allez-y. Mais ne vous sentez pas obligé de le faire lorsque vous préparez des nachos, un plat qui a été inventé pour être un repas facile. « J’ai l’impression que ce serait fou de se dire : ‘Oh, ça vaut le coup à la maison de faire le plein d’huile.’ Alors oui. Je dirais d'utiliser acheté en magasin », a déclaré Rebecca Barron, chef chez Slick's, un bar à hamburgers à Chattanooga, Tennessee.

Selon Andrés Figueroa, le chef de la maison de la marque de tortillas sans céréales Siete Foods, les croustilles rondes sont idéales pour la fabrication de nachos. « Les puces rondes ont plus d'intégrité structurelle que les triangles. Donc, si vous chargez vraiment des nachos et que vous y mettez de la viande, d'autres garnitures et autres, il est très facile de simplement s'enliser dans le triangle et de casser un coin. Les cartouches résistent donc très bien et sont généralement un peu plus robustes », a déclaré Figueroa au HuffPost.

À faire : étalez vos chips sur une plaque à pâtisserie.

Une montagne de nachos met l'eau à la bouche, mais c'est aussi une recette pour un désastre, laissant trop de frites déshabillées et des garnitures inégalement réparties. Étalez ces chips sur une plaque à pâtisserie, a conseillé Barron. « De cette façon, vous obtenez des garnitures sur chaque puce. C'est comme faire des centaines de petites pizzas », a-t-elle déclaré.

À ne pas faire : utilisez du fromage difficile.

Quand il s'agit de fromage, le classique est le meilleur. "Il est tentant d'essayer quelque chose de différent et d'obtenir quelque chose d'un peu plus intéressant, mais je pense que les classiques sont les classiques pour une raison et ils offrent saveur et nostalgie", a déclaré Figueroa. « Il est donc difficile de se tromper avec un cheddar doux. » Il y a un argument à faire valoir pour râper votre propre fromage (fusion plus uniforme, potentiellement moins d'additifs), mais si vous avez un sac de fromage râpé sous la main, c'est tout à fait correct de l'utiliser.

À faire : utilisez des protéines, y compris les restes !

Presque toutes les protéines peuvent nacho. Figueroa vit au Texas, où la fajita ou la carne asada est une garniture populaire pour les nachos. «Mais le bœuf haché avec assaisonnement pour tacos est également très bon. C'est la beauté des nachos, c'est qu'il est difficile de se tromper lorsque vous avez une bonne base de départ de haricots, de fromage et de bonnes frites qui peuvent tout rassembler », a déclaré Figueroa.

Barron adore utiliser la poitrine, mais suggère de commencer par mélanger la viande dans une sauce tout en la chauffant. La sauce empêche la viande de se dessécher, et il est essentiel de chauffer la viande avant de la placer sur les nachos, car "vous ne voulez pas que vos frites deviennent détrempées en attendant que la viande se réchauffe dans le four", a-t-elle déclaré.

À faire : faites attention à la façon dont vous superposez.

Si vous utilisez du fromage râpé au lieu de la sauce au fromage, saupoudrez une à deux couches de ce fromage râpé sur les chips. Si vous utilisez de la viande (ou un substitut de viande) et des haricots frits, ils doivent être réchauffés et continuer avant de mettre les nachos au four. La trempette au fromage, également réchauffée, se poursuit à la sortie du four des nachos, suivie des garnitures destinées à être dégustées froides.

À ne pas faire : préparez-les au micro-ondes.

Ne vous embêtez même pas à faire des nachos au micro-ondes, a déclaré Barron. "Si vous mettez vos chips au micro-ondes, elles seraient un peu moelleuses", a-t-elle déclaré. Si le micro-ondes est tout ce pour quoi vous avez de l'énergie, faites un compromis en réchauffant du queso en pot pour des nachos à la salle de cinéma.

À faire : Faites griller les nachos… avec précaution.

En supposant que vous ayez réchauffé vos garnitures les plus denses, Barron a suggéré de mettre vos nachos sur une grille basse dans le four réglé à basse température. Les poulets de chair peuvent brûler votre nourriture très rapidement si vous ne faites pas attention, alors gardez un œil sur vos nachos et prévoyez de les tirer entre 30 secondes et une minute.

Si vous n'êtes pas à l'aise avec le gril, mettez le four à 350 degrés Fahrenheit et faites cuire les nachos pendant environ cinq à sept minutes, ou jusqu'à ce que le fromage soit fondu.

À faire : n'oubliez pas les touches finales !

C'est bien si vous voulez garder la crème sure et le guacamole à côté (la plupart des gens ne les aiment pas après qu'ils aient été réchauffés par la chaleur des autres ingrédients), mais ne sautez pas les garnitures qui donnent à vos nachos un aspect boost acide, comme les jalapeños marinés. « J'aime une salsa fraîche. C'est quelque chose avec beaucoup de jus de citron vert pour aller à l'encontre de la richesse des nachos », a déclaré Figueroa.

Enfin, vous pouvez vous amuser avec vos nachos. Si vous êtes un fan de ranch, allez-y et ajoutez-y une bruine saine. Avez-vous utilisé du poulet effiloché? Et si vous rajoutiez un peu de zeste avec de la sauce Buffalo ? Points bonus pour ajouter un attrait visuel (et de la fraîcheur) avec une pincée de coriandre hachée.


Comment faire des nachos parfaits : un guide d'assemblage

Les nachos sont la nourriture ultime qui incite à la joie. Ils constituent l'ensemble complet : croustilles de tortilla croustillantes, fromage fondu gluant et garnitures avec un peu de mordant, le tout équilibré avec des facteurs crémeux et frais comme la crème sure et le guacamole (et, puisque nous faisons des nachos à la maison, ce n'est pas extra) .

Selon le temps, l'apéritif bien-aimé est originaire d'une ville du nord du Mexique au début des années 1940. Un groupe d'épouses de l'armée des États-Unis s'est arrêté dans un souper-club pour découvrir qu'il était fermé pour la soirée, mais le maître d'hôtel, Ignacio Anaya, a repris courage. Il a préparé une assiette de chips tortilla, de fromage râpé et de jalapeños, et les a cuits au four pendant quelques minutes. Anaya a nommé le plat d'après son surnom, Nacho.

Depuis leur création, les nachos se sont avérés infiniment polyvalents et satisfaisants car ils se sont répandus à travers le Texas et au-delà. Bien qu'il s'agisse d'un plat relativement simple, les nachos peuvent être difficiles à exécuter à la maison qui ne s'est pas retrouvé au moins une fois avec un étrange amalgame de chips brûlées et de fromage non fondu ?

Pour vous aider à tirer le meilleur parti de vos croustilles et garnitures tortilla, nous avons discuté avec deux experts qui ont expliqué les choses à faire et à ne pas faire dans la fabrication de nachos.

À faire : utilisez des croustilles tortilla rondes.

Si faire frire vos propres chips tortilla vous apporte de la joie, alors allez-y. Mais ne vous sentez pas obligé de le faire lorsque vous préparez des nachos, un plat qui a été inventé pour être un repas facile. "J'ai l'impression que ce serait fou de se dire:" Oh, ça vaut le coup à la maison de faire le plein d'huile. " Alors oui. Je dirais d'utiliser acheté en magasin », a déclaré Rebecca Barron, chef chez Slick's, un bar à hamburgers à Chattanooga, Tennessee.

Selon Andrés Figueroa, le chef de la maison de la marque de tortillas sans céréales Siete Foods, les croustilles rondes sont idéales pour la fabrication de nachos. « Les puces rondes ont plus d'intégrité structurelle que les triangles. Donc, si vous chargez vraiment des nachos et que vous y mettez de la viande, d'autres garnitures et autres, il est très facile de simplement s'enliser dans le triangle et de casser un coin. Les cartouches résistent donc très bien et sont généralement un peu plus robustes », a déclaré Figueroa au HuffPost.

À faire : étalez vos chips sur une plaque à pâtisserie.

Une montagne de nachos met l'eau à la bouche, mais c'est aussi une recette pour un désastre, laissant trop de frites déshabillées et des garnitures inégalement réparties. Étalez ces chips sur une plaque à pâtisserie, a conseillé Barron. « De cette façon, vous obtenez des garnitures sur chaque puce. C'est comme faire des centaines de petites pizzas », a-t-elle déclaré.

À ne pas faire : utilisez du fromage difficile.

Quand il s'agit de fromage, le classique est le meilleur. "Il est tentant d'essayer quelque chose de différent et d'obtenir quelque chose d'un peu plus intéressant, mais je pense que les classiques sont les classiques pour une raison et ils offrent saveur et nostalgie", a déclaré Figueroa. « Il est donc difficile de se tromper avec un cheddar doux. » Il y a un argument à faire valoir pour râper votre propre fromage (fusion plus uniforme, potentiellement moins d'additifs), mais si vous avez un sac de fromage râpé sous la main, c'est tout à fait correct de l'utiliser.

À faire : utilisez des protéines, y compris les restes !

Presque toutes les protéines peuvent nacho. Figueroa vit au Texas, où la fajita ou la carne asada est une garniture populaire pour les nachos. «Mais le bœuf haché avec assaisonnement pour tacos est également très bon. C'est la beauté des nachos, c'est qu'il est difficile de se tromper lorsque vous avez une bonne base de départ de haricots, de fromage et de bonnes frites qui peuvent tout rassembler », a déclaré Figueroa.

Barron adore utiliser la poitrine, mais suggère de commencer par mélanger la viande dans une sauce tout en la chauffant. La sauce empêche la viande de se dessécher, et il est essentiel de chauffer la viande avant de la placer sur les nachos, car "vous ne voulez pas que vos frites deviennent détrempées en attendant que la viande se réchauffe dans le four", a-t-elle déclaré.

À faire : faites attention à la façon dont vous superposez.

Si vous utilisez du fromage râpé au lieu de la sauce au fromage, saupoudrez une à deux couches de ce fromage râpé sur les chips. Si vous utilisez de la viande (ou un substitut de viande) et des haricots frits, ils doivent être réchauffés et continuer avant de mettre les nachos au four. La trempette au fromage, également réchauffée, se poursuit à la sortie du four des nachos, suivie des garnitures destinées à être dégustées froides.

À ne pas faire : préparez-les au micro-ondes.

Ne vous embêtez même pas à préparer des nachos au micro-ondes, a déclaré Barron. "Si vous mettez vos chips au micro-ondes, elles seraient un peu moelleuses", a-t-elle déclaré. Si le micro-ondes est tout ce pour quoi vous avez de l'énergie, faites un compromis en réchauffant du queso en pot pour des nachos à la salle de cinéma.

À faire : Faites griller les nachos… avec précaution.

En supposant que vous ayez réchauffé vos garnitures les plus denses, Barron a suggéré de mettre vos nachos sur une grille basse dans le four réglé à basse température. Les poulets de chair peuvent brûler votre nourriture très rapidement si vous ne faites pas attention, alors gardez un œil sur vos nachos et prévoyez de les tirer entre 30 secondes et une minute.

Si vous n'êtes pas à l'aise avec le gril, mettez le four à 350 degrés Fahrenheit et faites cuire les nachos pendant environ cinq à sept minutes, ou jusqu'à ce que le fromage soit fondu.

À faire : n'oubliez pas les touches finales !

C'est bien si vous voulez garder la crème sure et le guacamole à côté (la plupart des gens ne les aiment pas après qu'ils aient été réchauffés par la chaleur des autres ingrédients), mais ne sautez pas les garnitures qui donnent à vos nachos un aspect boost acide, comme les jalapeños marinés. « J'aime une salsa fraîche. C'est quelque chose avec beaucoup de jus de citron vert pour aller à l'encontre de la richesse des nachos », a déclaré Figueroa.

Enfin, c'est bien de s'amuser avec vos nachos. Si vous êtes un fan de ranch, allez-y et ajoutez-y une bruine saine. Avez-vous utilisé du poulet effiloché? Et si vous rajoutiez un peu de zeste avec de la sauce Buffalo ? Points bonus pour ajouter un attrait visuel (et de la fraîcheur) avec une pincée de coriandre hachée.


Comment faire des nachos parfaits : un guide d'assemblage

Les nachos sont la nourriture ultime qui incite à la joie. Ils constituent l'ensemble complet : croustilles de tortilla croustillantes, fromage fondu gluant et garnitures avec un peu de mordant, le tout équilibré avec des facteurs crémeux et frais comme la crème sure et le guacamole (et, puisque nous faisons des nachos à la maison, ce n'est pas extra) .

Selon le temps, l'apéritif bien-aimé est originaire d'une ville du nord du Mexique au début des années 1940. Un groupe d'épouses de l'armée des États-Unis s'est arrêté dans un souper-club pour découvrir qu'il était fermé pour la soirée, mais le maître d'hôtel, Ignacio Anaya, a repris courage. Il assembla une assiette de chips tortilla, de fromage râpé et de jalapeños, et les fit cuire au four pendant quelques minutes. Anaya a nommé le plat d'après son surnom, Nacho.

Depuis leur création, les nachos se sont avérés infiniment polyvalents et satisfaisants car ils se sont répandus à travers le Texas et au-delà. Bien qu'il s'agisse d'un plat relativement simple, les nachos peuvent être difficiles à exécuter à la maison qui ne s'est pas retrouvé au moins une fois avec un étrange amalgame de chips brûlées et de fromage non fondu ?

Pour vous aider à tirer le meilleur parti de vos croustilles et garnitures tortilla, nous avons discuté avec deux experts qui ont expliqué les choses à faire et à ne pas faire dans la fabrication de nachos.

À faire : utilisez des croustilles tortilla rondes.

Si faire frire vos propres chips tortilla vous apporte de la joie, alors allez-y. Mais ne vous sentez pas obligé de le faire lorsque vous préparez des nachos, un plat qui a été inventé pour être un repas facile. « J’ai l’impression que ce serait fou de se dire : ‘Oh, ça vaut le coup à la maison de faire le plein d’huile.’ Alors oui. Je dirais d'utiliser acheté en magasin », a déclaré Rebecca Barron, chef chez Slick's, un bar à hamburgers à Chattanooga, Tennessee.

Selon Andrés Figueroa, le chef de la maison de la marque de tortillas sans céréales Siete Foods, les croustilles rondes sont idéales pour la fabrication de nachos. « Les puces rondes ont plus d'intégrité structurelle que les triangles. Donc, si vous chargez vraiment des nachos et que vous y mettez de la viande, d'autres garnitures et autres, il est très facile de simplement s'enliser dans le triangle et de casser un coin. Les cartouches résistent donc très bien et sont généralement un peu plus robustes », a déclaré Figueroa au HuffPost.

À faire : étalez vos chips sur une plaque à pâtisserie.

Une montagne de nachos met l'eau à la bouche, mais c'est aussi une recette pour un désastre, laissant trop de frites déshabillées et des garnitures inégalement réparties. Étalez ces chips sur une plaque à pâtisserie, a conseillé Barron. « De cette façon, vous obtenez des garnitures sur chaque puce. It’s like making hundreds of little pizzas,” she said.

Don’t: Use fussy cheese.

When it comes to cheese, classic is best. “It’s tempting to try something different and get something that’s a little bit more interesting, but I think the classics are the classics for a reason and they deliver on flavor and nostalgia,” Figueroa said. “So it’s hard to go wrong with a mild cheddar.” There’s an argument to be made for grating your own cheese (more uniform melting, potentially fewer additives), but if you have a bag of shredded cheese on hand it’s totally fine to use that.

Do: Use proteins — including leftovers!

Almost any protein can nacho. Figueroa lives in Texas, where fajita or carne asada is a popular nacho topping. “But, ground beef with taco seasoning is really good, too. That’s the beauty of nachos, is that it’s hard to go wrong when you have a good starting base of beans, cheese, and good chips that can pull it all together,” Figueroa said.

Barron loves to use brisket, but suggests tossing the meat in a sauce first while heating it up. The sauce keeps the meat from drying out, and heating the meat before placing it on the nachos is key because, “You don’t want your chips getting soggy, waiting for the meat to heat up in the oven,” she said.

Do: Pay attention to how you layer.

If you’re using grated cheese instead of cheese sauce, sprinkle one to two layers of that shredded cheese on the chips. If you’re using meat (or a meat substitute) and refried beans, they should be heated up and go on next before popping the nachos into the oven. Cheese dip, also warmed up, goes on when the nachos come out of the oven, followed by the toppings meant to be enjoyed cold.

Don’t: Make them in the microwave.

Don’t even bother making nachos in the microwave, Barron said. “If you microwaved your chips, they’d be a little chewy,” she said. If microwaving is all that you have energy for, compromise by warming up some jarred queso for nachos a la movie theater.

Do: Broil the nachos … carefully.

Assuming that you warmed up your denser toppings, Barron suggested putting your nachos on a low rack in the oven set to a low broil. Broilers can burn your food super quickly if you’re not paying attention, so keep an eye on your nachos and plan to pull them sometime between 30 seconds to one minute.

If you’re not comfortable using the broiler, turn the oven to 350 degrees Fahrenheit and bake the nachos for about five to seven minutes, or until the cheese has melted.

Do: Remember the finishing touches!

It’s fine if you want to keep the sour cream and guacamole on the side (most people don’t like them after they’ve been warmed from the heat of the other ingredients), but don’t skip the toppings that give your nachos an acidic boost, like pickled jalapeños. “I like a fresh salsa. It’s something with a lot of lime juice to go against the richness of nachos,” Figueroa said.

Finally, it’s OK to have fun with your nachos. If you’re a ranch fiend, go ahead and add a healthy drizzle on there. Did you use shredded chicken? How about adding a little zest with Buffalo sauce? Bonus points for adding visual appeal (and freshness) with a sprinkle of chopped cilantro.


How To Make Perfect Nachos: An Assembly Guide

Nachos are the ultimate joy-inducing food. They’re the complete package: crunchy tortilla chips, gooey melted cheese and toppings with some bite, all balanced out with creamy-cool factors like sour cream and guacamole (and, since we’re nacho-ing at home, it’s not extra).

According to Time, the beloved appetizer originated in a northern Mexican town in the early 1940s. A group of United States Army wives stopped by a supper club only to discover it had closed for the evening, but the maître d’, Ignacio Anaya, took heart. He threw together a plate of tortilla chips, shredded cheese and jalapeños, and baked them for a few minutes. Anaya named the dish after his nickname, Nacho.

Since their creation, nachos have proved to be endlessly versatile and satisfying as they’ve spread through Texas and beyond. Despite being a relatively simple dish, nachos can be tricky to execute well at home ― who hasn’t wound up with a strange amalgam of burnt chips and unmelted cheese at least once?

To help you get the maximum value out of your tortilla chips and toppings, we spoke with two experts who broke down the do’s and don’ts of nacho-making.

Do: Use round tortilla chips.

If frying your own tortilla chips brings you joy, then go for it. But don’t feel like you have to when you’re making nachos, a dish that was invented to be an easy meal. “I feel like that would be crazy to be like, ‘Oh, it’s worth it at home to fill up a thing of oil.’ So yeah. I would say use store-bought,” said Rebecca Barron, a chef at Slick’s, a burger bar in Chattanooga, Tennessee.

According to Andrés Figueroa, the in-house chef for grain-free tortilla brand Siete Foods, round chips are ideal for nacho-making. “Round chips have more structural integrity than triangles. So if you’re really loading up nachos and putting meat and other toppings and stuff on there, it’s really easy to just bog down the triangle and crack a corner. So the rounds hold up very well and are usually a little bit sturdier,” Figueroa told HuffPost.

Do: Spread your chips out on a baking sheet.

A mountain of nachos is mouthwatering, but it’s also a recipe for disaster, leaving too many chips undressed and toppings distributed unevenly. Spread those chips out on a baking sheet, Barron advised. “That way you get some toppings on each chip. It’s like making hundreds of little pizzas,” she said.

Don’t: Use fussy cheese.

When it comes to cheese, classic is best. “It’s tempting to try something different and get something that’s a little bit more interesting, but I think the classics are the classics for a reason and they deliver on flavor and nostalgia,” Figueroa said. “So it’s hard to go wrong with a mild cheddar.” There’s an argument to be made for grating your own cheese (more uniform melting, potentially fewer additives), but if you have a bag of shredded cheese on hand it’s totally fine to use that.

Do: Use proteins — including leftovers!

Almost any protein can nacho. Figueroa lives in Texas, where fajita or carne asada is a popular nacho topping. “But, ground beef with taco seasoning is really good, too. That’s the beauty of nachos, is that it’s hard to go wrong when you have a good starting base of beans, cheese, and good chips that can pull it all together,” Figueroa said.

Barron loves to use brisket, but suggests tossing the meat in a sauce first while heating it up. The sauce keeps the meat from drying out, and heating the meat before placing it on the nachos is key because, “You don’t want your chips getting soggy, waiting for the meat to heat up in the oven,” she said.

Do: Pay attention to how you layer.

If you’re using grated cheese instead of cheese sauce, sprinkle one to two layers of that shredded cheese on the chips. If you’re using meat (or a meat substitute) and refried beans, they should be heated up and go on next before popping the nachos into the oven. Cheese dip, also warmed up, goes on when the nachos come out of the oven, followed by the toppings meant to be enjoyed cold.

Don’t: Make them in the microwave.

Don’t even bother making nachos in the microwave, Barron said. “If you microwaved your chips, they’d be a little chewy,” she said. If microwaving is all that you have energy for, compromise by warming up some jarred queso for nachos a la movie theater.

Do: Broil the nachos … carefully.

Assuming that you warmed up your denser toppings, Barron suggested putting your nachos on a low rack in the oven set to a low broil. Broilers can burn your food super quickly if you’re not paying attention, so keep an eye on your nachos and plan to pull them sometime between 30 seconds to one minute.

If you’re not comfortable using the broiler, turn the oven to 350 degrees Fahrenheit and bake the nachos for about five to seven minutes, or until the cheese has melted.

Do: Remember the finishing touches!

It’s fine if you want to keep the sour cream and guacamole on the side (most people don’t like them after they’ve been warmed from the heat of the other ingredients), but don’t skip the toppings that give your nachos an acidic boost, like pickled jalapeños. “I like a fresh salsa. It’s something with a lot of lime juice to go against the richness of nachos,” Figueroa said.

Finally, it’s OK to have fun with your nachos. If you’re a ranch fiend, go ahead and add a healthy drizzle on there. Did you use shredded chicken? How about adding a little zest with Buffalo sauce? Bonus points for adding visual appeal (and freshness) with a sprinkle of chopped cilantro.


How To Make Perfect Nachos: An Assembly Guide

Nachos are the ultimate joy-inducing food. They’re the complete package: crunchy tortilla chips, gooey melted cheese and toppings with some bite, all balanced out with creamy-cool factors like sour cream and guacamole (and, since we’re nacho-ing at home, it’s not extra).

According to Time, the beloved appetizer originated in a northern Mexican town in the early 1940s. A group of United States Army wives stopped by a supper club only to discover it had closed for the evening, but the maître d’, Ignacio Anaya, took heart. He threw together a plate of tortilla chips, shredded cheese and jalapeños, and baked them for a few minutes. Anaya named the dish after his nickname, Nacho.

Since their creation, nachos have proved to be endlessly versatile and satisfying as they’ve spread through Texas and beyond. Despite being a relatively simple dish, nachos can be tricky to execute well at home ― who hasn’t wound up with a strange amalgam of burnt chips and unmelted cheese at least once?

To help you get the maximum value out of your tortilla chips and toppings, we spoke with two experts who broke down the do’s and don’ts of nacho-making.

Do: Use round tortilla chips.

If frying your own tortilla chips brings you joy, then go for it. But don’t feel like you have to when you’re making nachos, a dish that was invented to be an easy meal. “I feel like that would be crazy to be like, ‘Oh, it’s worth it at home to fill up a thing of oil.’ So yeah. I would say use store-bought,” said Rebecca Barron, a chef at Slick’s, a burger bar in Chattanooga, Tennessee.

According to Andrés Figueroa, the in-house chef for grain-free tortilla brand Siete Foods, round chips are ideal for nacho-making. “Round chips have more structural integrity than triangles. So if you’re really loading up nachos and putting meat and other toppings and stuff on there, it’s really easy to just bog down the triangle and crack a corner. So the rounds hold up very well and are usually a little bit sturdier,” Figueroa told HuffPost.

Do: Spread your chips out on a baking sheet.

A mountain of nachos is mouthwatering, but it’s also a recipe for disaster, leaving too many chips undressed and toppings distributed unevenly. Spread those chips out on a baking sheet, Barron advised. “That way you get some toppings on each chip. It’s like making hundreds of little pizzas,” she said.

Don’t: Use fussy cheese.

When it comes to cheese, classic is best. “It’s tempting to try something different and get something that’s a little bit more interesting, but I think the classics are the classics for a reason and they deliver on flavor and nostalgia,” Figueroa said. “So it’s hard to go wrong with a mild cheddar.” There’s an argument to be made for grating your own cheese (more uniform melting, potentially fewer additives), but if you have a bag of shredded cheese on hand it’s totally fine to use that.

Do: Use proteins — including leftovers!

Almost any protein can nacho. Figueroa lives in Texas, where fajita or carne asada is a popular nacho topping. “But, ground beef with taco seasoning is really good, too. That’s the beauty of nachos, is that it’s hard to go wrong when you have a good starting base of beans, cheese, and good chips that can pull it all together,” Figueroa said.

Barron loves to use brisket, but suggests tossing the meat in a sauce first while heating it up. The sauce keeps the meat from drying out, and heating the meat before placing it on the nachos is key because, “You don’t want your chips getting soggy, waiting for the meat to heat up in the oven,” she said.

Do: Pay attention to how you layer.

If you’re using grated cheese instead of cheese sauce, sprinkle one to two layers of that shredded cheese on the chips. If you’re using meat (or a meat substitute) and refried beans, they should be heated up and go on next before popping the nachos into the oven. Cheese dip, also warmed up, goes on when the nachos come out of the oven, followed by the toppings meant to be enjoyed cold.

Don’t: Make them in the microwave.

Don’t even bother making nachos in the microwave, Barron said. “If you microwaved your chips, they’d be a little chewy,” she said. If microwaving is all that you have energy for, compromise by warming up some jarred queso for nachos a la movie theater.

Do: Broil the nachos … carefully.

Assuming that you warmed up your denser toppings, Barron suggested putting your nachos on a low rack in the oven set to a low broil. Broilers can burn your food super quickly if you’re not paying attention, so keep an eye on your nachos and plan to pull them sometime between 30 seconds to one minute.

If you’re not comfortable using the broiler, turn the oven to 350 degrees Fahrenheit and bake the nachos for about five to seven minutes, or until the cheese has melted.

Do: Remember the finishing touches!

It’s fine if you want to keep the sour cream and guacamole on the side (most people don’t like them after they’ve been warmed from the heat of the other ingredients), but don’t skip the toppings that give your nachos an acidic boost, like pickled jalapeños. “I like a fresh salsa. It’s something with a lot of lime juice to go against the richness of nachos,” Figueroa said.

Finally, it’s OK to have fun with your nachos. If you’re a ranch fiend, go ahead and add a healthy drizzle on there. Did you use shredded chicken? How about adding a little zest with Buffalo sauce? Bonus points for adding visual appeal (and freshness) with a sprinkle of chopped cilantro.


How To Make Perfect Nachos: An Assembly Guide

Nachos are the ultimate joy-inducing food. They’re the complete package: crunchy tortilla chips, gooey melted cheese and toppings with some bite, all balanced out with creamy-cool factors like sour cream and guacamole (and, since we’re nacho-ing at home, it’s not extra).

According to Time, the beloved appetizer originated in a northern Mexican town in the early 1940s. A group of United States Army wives stopped by a supper club only to discover it had closed for the evening, but the maître d’, Ignacio Anaya, took heart. He threw together a plate of tortilla chips, shredded cheese and jalapeños, and baked them for a few minutes. Anaya named the dish after his nickname, Nacho.

Since their creation, nachos have proved to be endlessly versatile and satisfying as they’ve spread through Texas and beyond. Despite being a relatively simple dish, nachos can be tricky to execute well at home ― who hasn’t wound up with a strange amalgam of burnt chips and unmelted cheese at least once?

To help you get the maximum value out of your tortilla chips and toppings, we spoke with two experts who broke down the do’s and don’ts of nacho-making.

Do: Use round tortilla chips.

If frying your own tortilla chips brings you joy, then go for it. But don’t feel like you have to when you’re making nachos, a dish that was invented to be an easy meal. “I feel like that would be crazy to be like, ‘Oh, it’s worth it at home to fill up a thing of oil.’ So yeah. I would say use store-bought,” said Rebecca Barron, a chef at Slick’s, a burger bar in Chattanooga, Tennessee.

According to Andrés Figueroa, the in-house chef for grain-free tortilla brand Siete Foods, round chips are ideal for nacho-making. “Round chips have more structural integrity than triangles. So if you’re really loading up nachos and putting meat and other toppings and stuff on there, it’s really easy to just bog down the triangle and crack a corner. So the rounds hold up very well and are usually a little bit sturdier,” Figueroa told HuffPost.

Do: Spread your chips out on a baking sheet.

A mountain of nachos is mouthwatering, but it’s also a recipe for disaster, leaving too many chips undressed and toppings distributed unevenly. Spread those chips out on a baking sheet, Barron advised. “That way you get some toppings on each chip. It’s like making hundreds of little pizzas,” she said.

Don’t: Use fussy cheese.

When it comes to cheese, classic is best. “It’s tempting to try something different and get something that’s a little bit more interesting, but I think the classics are the classics for a reason and they deliver on flavor and nostalgia,” Figueroa said. “So it’s hard to go wrong with a mild cheddar.” There’s an argument to be made for grating your own cheese (more uniform melting, potentially fewer additives), but if you have a bag of shredded cheese on hand it’s totally fine to use that.

Do: Use proteins — including leftovers!

Almost any protein can nacho. Figueroa lives in Texas, where fajita or carne asada is a popular nacho topping. “But, ground beef with taco seasoning is really good, too. That’s the beauty of nachos, is that it’s hard to go wrong when you have a good starting base of beans, cheese, and good chips that can pull it all together,” Figueroa said.

Barron loves to use brisket, but suggests tossing the meat in a sauce first while heating it up. The sauce keeps the meat from drying out, and heating the meat before placing it on the nachos is key because, “You don’t want your chips getting soggy, waiting for the meat to heat up in the oven,” she said.

Do: Pay attention to how you layer.

If you’re using grated cheese instead of cheese sauce, sprinkle one to two layers of that shredded cheese on the chips. If you’re using meat (or a meat substitute) and refried beans, they should be heated up and go on next before popping the nachos into the oven. Cheese dip, also warmed up, goes on when the nachos come out of the oven, followed by the toppings meant to be enjoyed cold.

Don’t: Make them in the microwave.

Don’t even bother making nachos in the microwave, Barron said. “If you microwaved your chips, they’d be a little chewy,” she said. If microwaving is all that you have energy for, compromise by warming up some jarred queso for nachos a la movie theater.

Do: Broil the nachos … carefully.

Assuming that you warmed up your denser toppings, Barron suggested putting your nachos on a low rack in the oven set to a low broil. Broilers can burn your food super quickly if you’re not paying attention, so keep an eye on your nachos and plan to pull them sometime between 30 seconds to one minute.

If you’re not comfortable using the broiler, turn the oven to 350 degrees Fahrenheit and bake the nachos for about five to seven minutes, or until the cheese has melted.

Do: Remember the finishing touches!

It’s fine if you want to keep the sour cream and guacamole on the side (most people don’t like them after they’ve been warmed from the heat of the other ingredients), but don’t skip the toppings that give your nachos an acidic boost, like pickled jalapeños. “I like a fresh salsa. It’s something with a lot of lime juice to go against the richness of nachos,” Figueroa said.

Finally, it’s OK to have fun with your nachos. If you’re a ranch fiend, go ahead and add a healthy drizzle on there. Did you use shredded chicken? How about adding a little zest with Buffalo sauce? Bonus points for adding visual appeal (and freshness) with a sprinkle of chopped cilantro.


How To Make Perfect Nachos: An Assembly Guide

Nachos are the ultimate joy-inducing food. They’re the complete package: crunchy tortilla chips, gooey melted cheese and toppings with some bite, all balanced out with creamy-cool factors like sour cream and guacamole (and, since we’re nacho-ing at home, it’s not extra).

According to Time, the beloved appetizer originated in a northern Mexican town in the early 1940s. A group of United States Army wives stopped by a supper club only to discover it had closed for the evening, but the maître d’, Ignacio Anaya, took heart. He threw together a plate of tortilla chips, shredded cheese and jalapeños, and baked them for a few minutes. Anaya named the dish after his nickname, Nacho.

Since their creation, nachos have proved to be endlessly versatile and satisfying as they’ve spread through Texas and beyond. Despite being a relatively simple dish, nachos can be tricky to execute well at home ― who hasn’t wound up with a strange amalgam of burnt chips and unmelted cheese at least once?

To help you get the maximum value out of your tortilla chips and toppings, we spoke with two experts who broke down the do’s and don’ts of nacho-making.

Do: Use round tortilla chips.

If frying your own tortilla chips brings you joy, then go for it. But don’t feel like you have to when you’re making nachos, a dish that was invented to be an easy meal. “I feel like that would be crazy to be like, ‘Oh, it’s worth it at home to fill up a thing of oil.’ So yeah. I would say use store-bought,” said Rebecca Barron, a chef at Slick’s, a burger bar in Chattanooga, Tennessee.

According to Andrés Figueroa, the in-house chef for grain-free tortilla brand Siete Foods, round chips are ideal for nacho-making. “Round chips have more structural integrity than triangles. So if you’re really loading up nachos and putting meat and other toppings and stuff on there, it’s really easy to just bog down the triangle and crack a corner. So the rounds hold up very well and are usually a little bit sturdier,” Figueroa told HuffPost.

Do: Spread your chips out on a baking sheet.

A mountain of nachos is mouthwatering, but it’s also a recipe for disaster, leaving too many chips undressed and toppings distributed unevenly. Spread those chips out on a baking sheet, Barron advised. “That way you get some toppings on each chip. It’s like making hundreds of little pizzas,” she said.

Don’t: Use fussy cheese.

When it comes to cheese, classic is best. “It’s tempting to try something different and get something that’s a little bit more interesting, but I think the classics are the classics for a reason and they deliver on flavor and nostalgia,” Figueroa said. “So it’s hard to go wrong with a mild cheddar.” There’s an argument to be made for grating your own cheese (more uniform melting, potentially fewer additives), but if you have a bag of shredded cheese on hand it’s totally fine to use that.

Do: Use proteins — including leftovers!

Almost any protein can nacho. Figueroa lives in Texas, where fajita or carne asada is a popular nacho topping. “But, ground beef with taco seasoning is really good, too. That’s the beauty of nachos, is that it’s hard to go wrong when you have a good starting base of beans, cheese, and good chips that can pull it all together,” Figueroa said.

Barron loves to use brisket, but suggests tossing the meat in a sauce first while heating it up. The sauce keeps the meat from drying out, and heating the meat before placing it on the nachos is key because, “You don’t want your chips getting soggy, waiting for the meat to heat up in the oven,” she said.

Do: Pay attention to how you layer.

If you’re using grated cheese instead of cheese sauce, sprinkle one to two layers of that shredded cheese on the chips. If you’re using meat (or a meat substitute) and refried beans, they should be heated up and go on next before popping the nachos into the oven. Cheese dip, also warmed up, goes on when the nachos come out of the oven, followed by the toppings meant to be enjoyed cold.

Don’t: Make them in the microwave.

Don’t even bother making nachos in the microwave, Barron said. “If you microwaved your chips, they’d be a little chewy,” she said. If microwaving is all that you have energy for, compromise by warming up some jarred queso for nachos a la movie theater.

Do: Broil the nachos … carefully.

Assuming that you warmed up your denser toppings, Barron suggested putting your nachos on a low rack in the oven set to a low broil. Broilers can burn your food super quickly if you’re not paying attention, so keep an eye on your nachos and plan to pull them sometime between 30 seconds to one minute.

If you’re not comfortable using the broiler, turn the oven to 350 degrees Fahrenheit and bake the nachos for about five to seven minutes, or until the cheese has melted.

Do: Remember the finishing touches!

It’s fine if you want to keep the sour cream and guacamole on the side (most people don’t like them after they’ve been warmed from the heat of the other ingredients), but don’t skip the toppings that give your nachos an acidic boost, like pickled jalapeños. “I like a fresh salsa. It’s something with a lot of lime juice to go against the richness of nachos,” Figueroa said.

Finally, it’s OK to have fun with your nachos. If you’re a ranch fiend, go ahead and add a healthy drizzle on there. Did you use shredded chicken? How about adding a little zest with Buffalo sauce? Bonus points for adding visual appeal (and freshness) with a sprinkle of chopped cilantro.


How To Make Perfect Nachos: An Assembly Guide

Nachos are the ultimate joy-inducing food. They’re the complete package: crunchy tortilla chips, gooey melted cheese and toppings with some bite, all balanced out with creamy-cool factors like sour cream and guacamole (and, since we’re nacho-ing at home, it’s not extra).

According to Time, the beloved appetizer originated in a northern Mexican town in the early 1940s. A group of United States Army wives stopped by a supper club only to discover it had closed for the evening, but the maître d’, Ignacio Anaya, took heart. He threw together a plate of tortilla chips, shredded cheese and jalapeños, and baked them for a few minutes. Anaya named the dish after his nickname, Nacho.

Since their creation, nachos have proved to be endlessly versatile and satisfying as they’ve spread through Texas and beyond. Despite being a relatively simple dish, nachos can be tricky to execute well at home ― who hasn’t wound up with a strange amalgam of burnt chips and unmelted cheese at least once?

To help you get the maximum value out of your tortilla chips and toppings, we spoke with two experts who broke down the do’s and don’ts of nacho-making.

Do: Use round tortilla chips.

If frying your own tortilla chips brings you joy, then go for it. But don’t feel like you have to when you’re making nachos, a dish that was invented to be an easy meal. “I feel like that would be crazy to be like, ‘Oh, it’s worth it at home to fill up a thing of oil.’ So yeah. I would say use store-bought,” said Rebecca Barron, a chef at Slick’s, a burger bar in Chattanooga, Tennessee.

According to Andrés Figueroa, the in-house chef for grain-free tortilla brand Siete Foods, round chips are ideal for nacho-making. “Round chips have more structural integrity than triangles. So if you’re really loading up nachos and putting meat and other toppings and stuff on there, it’s really easy to just bog down the triangle and crack a corner. So the rounds hold up very well and are usually a little bit sturdier,” Figueroa told HuffPost.

Do: Spread your chips out on a baking sheet.

A mountain of nachos is mouthwatering, but it’s also a recipe for disaster, leaving too many chips undressed and toppings distributed unevenly. Spread those chips out on a baking sheet, Barron advised. “That way you get some toppings on each chip. It’s like making hundreds of little pizzas,” she said.

Don’t: Use fussy cheese.

When it comes to cheese, classic is best. “It’s tempting to try something different and get something that’s a little bit more interesting, but I think the classics are the classics for a reason and they deliver on flavor and nostalgia,” Figueroa said. “So it’s hard to go wrong with a mild cheddar.” There’s an argument to be made for grating your own cheese (more uniform melting, potentially fewer additives), but if you have a bag of shredded cheese on hand it’s totally fine to use that.

Do: Use proteins — including leftovers!

Almost any protein can nacho. Figueroa lives in Texas, where fajita or carne asada is a popular nacho topping. “But, ground beef with taco seasoning is really good, too. That’s the beauty of nachos, is that it’s hard to go wrong when you have a good starting base of beans, cheese, and good chips that can pull it all together,” Figueroa said.

Barron loves to use brisket, but suggests tossing the meat in a sauce first while heating it up. The sauce keeps the meat from drying out, and heating the meat before placing it on the nachos is key because, “You don’t want your chips getting soggy, waiting for the meat to heat up in the oven,” she said.

Do: Pay attention to how you layer.

If you’re using grated cheese instead of cheese sauce, sprinkle one to two layers of that shredded cheese on the chips. If you’re using meat (or a meat substitute) and refried beans, they should be heated up and go on next before popping the nachos into the oven. Cheese dip, also warmed up, goes on when the nachos come out of the oven, followed by the toppings meant to be enjoyed cold.

Don’t: Make them in the microwave.

Don’t even bother making nachos in the microwave, Barron said. “If you microwaved your chips, they’d be a little chewy,” she said. If microwaving is all that you have energy for, compromise by warming up some jarred queso for nachos a la movie theater.

Do: Broil the nachos … carefully.

Assuming that you warmed up your denser toppings, Barron suggested putting your nachos on a low rack in the oven set to a low broil. Broilers can burn your food super quickly if you’re not paying attention, so keep an eye on your nachos and plan to pull them sometime between 30 seconds to one minute.

If you’re not comfortable using the broiler, turn the oven to 350 degrees Fahrenheit and bake the nachos for about five to seven minutes, or until the cheese has melted.

Do: Remember the finishing touches!

It’s fine if you want to keep the sour cream and guacamole on the side (most people don’t like them after they’ve been warmed from the heat of the other ingredients), but don’t skip the toppings that give your nachos an acidic boost, like pickled jalapeños. “I like a fresh salsa. It’s something with a lot of lime juice to go against the richness of nachos,” Figueroa said.

Finally, it’s OK to have fun with your nachos. If you’re a ranch fiend, go ahead and add a healthy drizzle on there. Did you use shredded chicken? How about adding a little zest with Buffalo sauce? Bonus points for adding visual appeal (and freshness) with a sprinkle of chopped cilantro.


Voir la vidéo: Sens u0026 Transitions - je vais co-animer le cycle de connexion Apprendre du vivant 2! (Mai 2022).


Commentaires:

  1. Kip

    Vous ne pouviez pas vous tromper?

  2. Awiergan

    Il y a quelque chose dans ce domaine. Maintenant, tout est clair, merci beaucoup pour l'explication.

  3. Bohumil

    Je peux vous recommander de visiter le site Web avec un grand nombre d'articles sur le sujet qui vous intéresse.

  4. Siddael

    C'est une chose précieuse

  5. Matteo

    Ce faisant, je n'ai aucun doute.



Écrire un message